APRÈS-VD regrette le choix de réactivation du projet d’extraction de gaz naturel à Noville. Conscient·e·s des risques que fait peser la guerre en Ukraine sur nos approvisionnements énergétiques, nous désapprouvons toutefois l’autorisation de ce projet. En effet, ne serait-ce pas le moment idéal pour réfléchir à notre consommation et nous diriger vers davantage de sobriété comme le préconise le rapport du GIEC ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page