En attendant les rénovations, la ville vit!

Lausanne subit, en ce moment, plusieurs transformations, changements et rénovations qui chamboulent le quotidien. Cela dit, par ci, par-là, des petits magasins ou activités temporaires fleurissent pour rendre le patrimoine immobilier de la ville plus vivant. Tout a commencé avec les «Rencards Barbares», évènements mensuels qui ont animé pendant plus d’un an la terrasse de l’ancien Barbare, avant le début des rénovations de l’immeuble, au printemps 2020. Aujourd’hui, c’est le tour du rez-de-chaussée du bâtiment César-roux 8 qui est occupé par «Labriq», un art shop qui propose la vente d’œuvres d’art encadrées pour habiller les murs et les intérieurs. Cette entreprise créative animera ce lieu autrement vide, en attendant la rénovation de l’immeuble historique, prévue à l’été 2022.

Deux créatrices sont en charge de ce nouvel espace, Vanessa Marschall, photographe indépendante, et Jenny Löffel, conseillère en ameublement et décoration d’intérieur. Elles ont souhaité ouvrir un art shop pour rendre plus accessible, d’un point de vue financier et culturel, des œuvres d’art originales pour décorer les murs. «J’étais confrontée au manque d’offres actuelles lors de mes recherches pour des projets de décoration d’intérieur. D’où notre idée de créer Labriq», explique Jenny Löffel. A l’avenir, elles complèteront la sélection actuelle «d’œuvres encadrées chics, magnifiques, photographiques, graphiques, lithographiques, poétiques, atypiques, iconiques et bien plus encore», avec des meubles et autres accessoires de décorations pour égayer son intérieur.

Natacha Litzistorf, directrice du Logement, de l’environnement et de l’architecture, et initiatrice de cette démarche, se réjouit de voir ce magasin temporaire prendre forme et souhaite accroître le nombre de ce type de projets avec des acteurs·trices et artistes locaux, afin de continuer à animer l’espace rue. «C’est important qu’il se passe quelque chose dans ces espaces qui restent souvent vides, entre le départ des locataires et le début des travaux. L’objectif est de mettre à disposition ces surfaces à des loyers abordables, pendant des périodes limitées et selon la faisabilité des propositions. Labriq est un excellent exemple et, on le voit, ça donne un résultat magique», ajoute-t-elle.

Catégorie: Brève

Source: Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page