Réponse de la Municipalité aux pétitions déposées par Mme Mireille Andrist et consorts, Mme Anita Messere et consorts ainsi que M. Michel Curchod et consorts

La pandémie a entraîné d’importants changements en termes de mobilité et d’espaces publics. La Municipalité a fait preuve d’agilité en mettant rapidement en place dans aménagements transitoires. La Municipalité a prolongé d’un an la durée de validité légale des aménagements temporaires nécessitant des ajustements techniques ou faisant l’objet de discussions. Cette période lui a permis d’évaluer la pertinence de l’ensemble des mesures réalisées, de mener de nombreux échanges avec la population et les actrices et acteurs des quartiers concernés, notamment les commerçantes et les commerçants, et d’intégrer dans le projet définitif la grande majorité des attentes exprimées par les riveraines et riverains. Les mesures retenues ont été légalisées par le biais des procédures légales usuelles et celles relatives aux secteurs de Midi/Beau-Séjour, la Cité et Benjamin-Constant n’ont pas suscité de recours.

La Municipalité tire un bilan positif de la pérennisation des actions entreprises dans le cadre des mesures COVID-19 : elles ont permis d’augmenter la part modale des vélos, de soutenir l’économie et d’améliorer la qualité de vie des Lausannoises et des Lausannois. Le rééquilibrage de l’usage de la voirie a réduit l’offre en stationnement dans les sites en question de 62 places, ce qui correspond à moins de 1% de l’offre publique totale au centre-ville.

Catégorie: Communication au Conseil communal

Source: Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page